• Un peu d'humour avec nos animaux : aujourd'hui, les "Todons"

    Petit retour en arrière sur mon petit coin Dailymotion : ça fait pas mal de temps que j'ai créé cet espace et je n'y étais pas retourné depuis, du moins très très rarement ! Je découvre avec plaisir que, bien qu'il ne soit pas trop "meublé", bien que j'ai déserté l'endroit, les visiteurs ont continué de venir : c'est la magie d'internet !

    J'ai envie, aujourd'hui, de vous "ramener" un petit montage réalisé du temps où ma fille avait pour animaux de compagnie des octodons (alias, pour les familiers de ces animaux, "Todons" ou, nom plus savant "dègue du Chili").

    Vous vous en doutez : on a commencé avec 2 spécimens (faut pas qu'un tout seul s'ennuie, bien sûr !), soit disant 2 femelles (dixit la propriétaire du moment qui souhaitait s'en séparer cause arrivée d'un bébé et récupération de la pièce où logeait l'énorme cage forme volière pour la redécorer pour le futur arrivant -non ! pas la cage, la pièce bien sûr !- ) ; 2 très beaux spécimens que nous avons récupérés pour une somme très très modique ! alors que, chez Jardiland, c'était du 30 € l'unité ! sans parler de la cage (la moins chère une cinquantaine d'euros qu'il a fallu très vite changer pour une à ... 80 €). Bref, comme bien souvent : petits animaux mais équipement + litière spéciale et nourriture (tout aussi spéciale) plutôt coûteux. Eh oui ! il faut savoir que ces petites bestioles, plutôt sympas même avec les enfants (caractère un peu "cochon d'inde"), ont une particularité "médicale" : ils sont naturellement diabétiques ; donc, pas d'aliments sucrés, fruits en quantité très limitée etc, donc achat d'aliments spécialisés car, par exemple, les mélanges de graines pour lapins nains ou cochons d'inde ne conviennent pas  !

    Donc, nous avons ramené 2 "dame"s à la maison. Sauf que, très vite, nous nous sommes aperçus que l'une d'elle prenait de l'embonpoint, puis que les 2 se mettaient à construire un nid... A noter à ce sujet que "papa Todon" est un excellent père de famille et s'occupe autant de ses enfants que "maman Todon" (ça laisse rêveuse de le voir faire ! on aimerait bien que "son homme" soit croisé "Todon" !

    Hum ! ces petites bestioles seraient-elles dotées d'une autre particularité physique qui leur permettrait d'avoir des petits même entre 2 spécimens du même sexe ? Bref, très vite (enfin, les sites vous diront "87 à 93 jours", soit environ 3 mois), "la grosse dame" s'est réfugiée dans son nid pour donner naissance à 6 petits ! Pour tout dire, en fait, la femelle "Todon" a bien une autre particularité physique : elle est fécondable de suite après son accouchement... LOL !

    Bon, je vous passe nos péripéties avec notre petite famille ! Je souhaite juste rendre hommage à Azur ("papa Todon") et Queen ("maman Todon") qui ont été des compagnons super sympas pour ma fille ! et pour toute la famille ! Très sociaux, dotés, pour les mâles d'un petit sifflement agréable et très bavards, ils ont su mettre une autre animation dans notre maison où régnaient déjà : 1 gros Saint-Bernard, Enzo, adopté après avoir été "oublié" par ses maîtres lors de leur venue sur notre commune,  une petite "Noisette" (que vous connaissez maintenant !), adoptée à la SPA, un père chat "Pacha" (un autre enfant adopté à la SPA), et "Lumière", adorable "Pinpinette" naine (enfin, vendue pour un lapin nain mais qui avait bien la taille d'un bon gros lapin de clapier)... Leurs enfants étaient tout aussi adorables et sociaux ! Il y eu : Cachou, Robine, Nickie... au final, nous avons dû trouver 15 noms pour les 2 portées successives que nous n'avons pas réussi à empêcher ! et nous avons dû trouver des familles d'accueil aimantes et qui connaissaient déjà cette race ! Nous étions arrivés à avoir 2 cages : une pour les mâles et une pour les femelles ; entre temps, ma fille s'était documentée et avait appris à sexer ses individus (sans aucune faute, elle ! j'avoue que je lui faisais confiance car je ne me jugeais pas assez sûre de moi dans mes diagnostics !).  

    Attention cependant, vous qui me lisez et pouvez avoir envie d'adopter ces sortes de petits écureuils ! si vous avez des enfants en bas âge, veillez toujours sur eux afin qu'ils n'attrapent pas les petites queues qui se terminent en pinceau ! elles sont extrêmement fragiles et peuvent être cassées ou "arrachées" et, contrairement aux lézards ou autres rapiètes,  elles ne repoussent pas !  

    Autre détail qui, celui-là, peut taper un peu sur les nerfs : certains spécimens peuvent être musiciens et jouer toute la journée... et une partie de la nuit... de la harpe avec les barreaux de leur cage !

    Je vous laisser découvrir la petite famille !

     

     

    Et pour tous ceux qui souhaitent en savoir davantage sur ces petits animaux atypiques et adorables, je vous invite à consulter un blog "spécialisé" et très documenté par des amoureux de cette race, que nous consultions régulièrement ma fille et moi :

    https://sites.google.com/site/dinguesdestodons/home


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :