• Merci ma petite soeur ! - (Noisette prend la parole)

    Waouh ! Waouh ! à tous, c'est moi Noisette, la "Louloute" de la famille ! Je sais que ma maîtresse m'a dédié un article et que vous m'avez déjà vue ici ! Possible aussi que ma grande soeur ait également parlé de moi sur sa page AnimaLyly ! Enfin, ma "grande" soeur, c'est comme ça que maman dit car, en fait, la plus âgée de nous deux, c'est quand-même moi ! faites le compte : j'ai aux environs de 11 ans "d'Homme" ; pour nous les chiens, il paraît que ça fait 64 ans parce que je suis classée "petit chien"... allez comprendre ! tout ça, c'est encore du blabla d'humains, histoire d'affirmer leur intelligence supérieure par rapport à notre règne animal ! Bon, passons ! en fait, je n'ai pas pris la parole ici pour discuter pendant des heures philosophie ! Je voulais juste dire à tout le monde que ma "grande" soeur elle est super ! bon, elle a un certain caractère, elle est capable de me faire peur en piquant une colère, mais je lui suis très attachée, même si elle, elle croit le contraire en disant que je n'aime que notre mère !...

    Ma "grande" soeur, c'est elle qui s'est arrêtée devant ma cage lorsque j'étais à la SPA ; c'est elle qui a craqué sur mon regard de "cocker battu" et ma frimousse barbue ! C'est elle qui a persuadé maman de me choisir (maman voulait un chien de taille moyenne ; à l'époque, elle disait qu'elle n'était pas très "chien-chien à sa mémère" qu'on transporte tout le temps dans les bras ou dans un sac ! Ma "grande soeur", elle a insisté et a aussitôt décidé que je m'appellerai Noisette, rapport à ma couleur dit-elle ! (alors, là, regardez-moi bien et dites-moi vraiment si je ressemble à une noisette...). Ne cherchez pas mes origines, cela fait bien longtemps que j'ai perdu le fil de mon arbre généalogique ! D'ailleurs, lorsque maman et ma "grande" soeur m'ont amenée chez le vétérinaire, à ma sortie de la SPA, celui-ci a marqué sur mon carnet de santé, à la ligne "race" : "Ratier mange soupe du Limousin" ! yes Fallait le trouver ça !

    Bon ! j'aurais bien des choses à vous raconter ! peut-être que j'aurai l'autorisation de revenir vous parler un de ces quatre, mais je vais en arriver à l'objet de cet article.

    Pourquoi est-elle super ma grande soeur ? vous demandez-vous ! eh bien voilà ! Ce matin, alors que nous faisions toutes les trois notre promenade désormais devenue dominicale, à la campagne, loin de la ville et de sa pollution, j'ai profité d'une odeur qui m'a fait pénétrer à l'orée du bois, alors que mes maîtresses marchaient tranquillement sur la route. Lorsqu'elles m'ont appelée et que je suis revenue vers elles, une violente douleur m'a paralysé ma patte arrière gauche, m'empêchant de la poser et me forçant à la tenir levée, quasiment à l'horizontal. C'est avec cette démarche sur 3 pattes que je me suis approchée de mes maîtresses et amies ! Maman a de suite pensé que je m'étais piquée avec les bogues de châtaignes ! c'est vrai que ça pique dur ces cochonneries ! j'ai déjà donné le week-end dernier, en cherchant les champignons ! Déjà, pour en revenir à ce matin, quelques minutes auparavant, alors que j'étais partie courir un peu dans un pré, en cherchant à revenir vers la route, j'ai mis un certain temps à tenter d'éviter les bordures d'orties qui longeaient le fossé... Ca aussi c'est une cochonnerie les orties !

    Me voilà donc, avec la patte en équerre et mon regard triste. Immédiatement, ma "grande" soeur s'est accroupie pour tenter de voir où était le problème. Lorsqu'elle a passé sa main sur ma patte endolorie, j'ai eu très mal et, par réflexe et non par méchanceté, je l'ai poinçonné de mes dents, sur son poignet pour lui dire d'arrêter. Alors, maman est devenue très inquiète ! immédiatement, elle a pensé à l'accident semblable que j'avais eu voilà 2 ans et qui nous avaient obligées à consulter un vétérinaire de la ville qui m'avait fait une radio et m'avait fait 2 piqûres qui faisaient très très mal dans ma patte ; il appelait cela des "infiltrations". J'avais eu un traitement : des "bonbons récompenses" à prendre pendant un mois : ça, ça ne me pose aucun problème ! A ce moment-là, maman et "so-soeur" avaient dû me tenir très très fort pour éviter que je bouge et que le docteur puisse piquer au bon endroit... waouhhhhh ! j'en ai encore mal rien que d'y penser ! Il faut dire que j'ai de l'arthrose qu'ils disent ! ils disent aussi que c'est parce que je commence à vieillir! Ma grande soeur m'appelle d'ailleurs "petite mamie", mais moi, je m'en fous, ça me fait sourire... Maman donc était très inquiète et commençait déjà à prévoir le pire ! Ma "grande" soeur, elle, avait bien compris que je venais de me faire à nouveau mal au niveau de mon arthrose et elle a vite vu que ma patte s'était raidie au niveau de mes doigts et que l'articulation était comme coincée. Alors, pendant que maman me tenait et me réconfortait de son mieux, tout en me parlant doucement, ma "grande" soeur a pris ma patte dans sa main, l'a doucement massée et détendue en tentant de lui redonner sa souplesse, en appuyant un peu par endroit... Maman disait "fais attention, tu risques lui faire encore plus mal ; il faut pas qu'elle reste paralysée !" et ma "grande" soeur disait "t'inquiète, ça va aller !" ; elle semblait très sûre d'elle et maman le sentait aussi et la laissait faire ! Il faut dire que ma "grande" soeur veut devenir un jour vétérinaire et ostéopathe pour les gros animaux, principalement les chevaux. Déjà, elle se passionne pour tout ça ; elle va faire son stage (comme elles disent) cette année pendant une semaine chez mes docteurs. Maman dit souvent qu'elle a un don ! en effet, même lorsqu'elle a mal (ce qui est souvent car, elle aussi, maman, elle vieillit), ma "grande" soeur la masse doucement, du bout des doigts et trouve l'endroit à décoincer pour que maman ait moins mal... Mais ma "grande" soeur se rendait bien compte que mon articulation ne se débloquait pas totalement...  Elle m'a demandé de marcher un peu pour voir si je pouvais poser à nouveau ma patte ; j'ai essayé ; mais je n'y parvenais toujours pas et ça me faisait toujours très mal... Alors, elle m'a prise dans ses bras pour me porter jusqu'à notre voiture; ça, j'aime pas être en hauteur dans les bras... ça me fait un truc qu'elles appellent "le vertige"... alors j'ai beaucoup bougé, mais ma "grande" soeur me tenait très fort contre elle pour ne pas me lâcher ! Maman voulait prendre le relais, mais elle ne voulait pas, elle avait peur que maman se fasse mal à son tour ; elle disait que, elle, elle a l'habitude de porter son sac d'école qui est toujours très lourd et, paraît-il, bien plus lourd que moi avec mes 7 kg 500. Elle trouvait quand-même que j'étais lourde moi aussi, elle avait mal à son bras, mais elle ne m'a pas lâchée ! A la voiture, maman a ouvert le coffre pour qu'elle me dépose dans mon panier et nous avons repris la route du retour à l'appartement. Arrivée sur le parking un quart d'heure plus tard, lorsque maman a ouvert le coffre, je me suis dressée bien droite dans mon panier, sur mes quatre pattes... Alors, maman m'a portée pour descendre et là, j'ai trottiné fièrement autour de la voiture, comme si rien ne m'était arrivé ! Les gestes de ma "grande" soeur et un peu de repos le temps du retour m'avaient guérie ! J'ai pu monter seule les escaliers jusqu'à l'appartement et, pour bien faire voir à maman que c'était fini (pour cette fois) et que tout allait bien, pour la rassurer, j'ai sauté seule sur le canapé, puis j'en suis redescendue lorsque maman a quitté le salon, puis je l'ai suivie jusqu'à sa chambre et... j'ai sauté sans aucune difficulté sur son lit... Maman avait retrouvé son sourire et à longuement embrassée ma "grande" soeur en la remerciant ! Elle dit que c'est grâce à son don que j'ai pu remarcher sans être obligée de retourner subir la piqûre qui fait mal chez le vétérinaire ! Ma "grande" soeur, elle, elle est modeste et elle dit qu'elle n'a rien fait, qu'elle n'y est pour rien ! Mais moi et maman, nous savons bien... nous savons bien qu'elle a un don et que grâce à cela elle peut envisager des études qui lui permettront, un jour, d'aider d'autres animaux qui auront besoin de soins ! 

    Merci ma petite soeur ! - (Noisette prend la parole)

         


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :