• Ainsi va la Vie...

    Dans cette vie où tu cours sans fin,

    Dans cette vie où peu à peu tu t'éteins,

    Tu voudrais pouvoir arrêter le train

    Et tu cherches quelqu'un vers qui tendre la main.

    Tu as peur, tu pleures, tu cries,

    Mais Personne n'entend ! Ainsi va la Vie !

    Chacun dans son coin se débat et fuit ;

    Chacun dans son coin replié sur lui.

    Où est-il ce jardin qu'on nous a promis ?

    Y a t-il un écrin, un havre de  Vie ?

    Pourquoi l'Homme est-il son ennemi ?

    Pourquoi l'Homme espère mais s'autodétruit ?

    Dans cette vie où tu cours sans fin,

    Dans cette vie où peu à peu tu t'éteins,

    Au fond de toi tu n'as que chagrin

    Et Personne ne te voit ni te tend la main.

    Tu regardes, tu écoutes ; tu n'y comprends rien !

    Devant toi, aucune route : rien ! des ténèbres sans fin.

    Tu repars, tu doutes, tu cherches le chemin

    Dans ton coeur en déroute, le vide t'étreint.

    Quelle folie ? quel rêve ? jusque là t'a mené

    Quelle force ? quelle voix ? t'a toujours poussé ?

    Dans ce monde où tu crève

    Tu voulais exister

    Le regard vers le Ciel

    Tu as souvent prié !

    Dans cette vie où tu cours sans fin,

    Dans cette vie où peu à peu tu t'éteins,

    Tu voudrais pouvoir arrêter le train

    Mais la nuit est venue ! Tu sais que c'est la Fin.

    (Auteur : Kathy87 - Poème retrouvé dans un cahier intitulé "Une Vie de Poèmes")

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 18:54

    C'est tellement vrai, cette course après... TOUT ? rien ? jusqu'à la fin...

    Mais un gros coup de blues... dis-moi, alors que l'on a un coach qui veille une noisette gourmande et un petit voyou filou... bref un beau programme pour s'arrêter dans cette course infernale, et vivre, enfin...

     

    2
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 19:01

    C'est vrai, tu as raison ! Ce coups de blues-là est assez ancien... Le coach, la Noisette et le Voyou sont du moment, eux ! On va sûrement "naviguer" par tous les vents sur ce blog ! Mais c'est bien moi, ça et avec un signe astro double c'est pas gagné ! 

    3
    bonne etoile
    Lundi 2 Février 2015 à 18:37

    spirituellement c'est l'horrible vérité, vous êtes bien inspirée

    l'humanité cours vers la falaise comme les moutons de pannurge. Il y a des panneaux sur le bord du chemin qui nous avertissent mais peu les regardent

    Une question : pourquoi à la derniere ligne : le fin plutôt que la fin ?

    4
    Mercredi 4 Février 2015 à 10:27

    Bonjour bonne étoile

    Tout d'abord, MERCI de votre visite et de votre lecture attentive car, le fait est, vous avez relevé une "erreur d'étourderie", ce que je sais faire parfois (un "vieux" reste d'enfance, l'étourderie !). Je corrige donc immédiatement ! Et je passerai vous faire une petite visite à mon tour dans le w.e. (je ne suis pas très régulièrement sur mon blog, comme vous avez pu le constater !). A très vite !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :